Eh oui! On est en plein dedans et même si cette année nous n'en avons pas de prévu, notre demoiselle cacahuète se voit invitée au mariage civil de son Parrain... A Paris en plus!!!

Prévenue tardivement, c'est à dire en milieu de semaine, il ne me restait que 2 semaine et demi pour trouver LA tenue que revêtirait la demoiselle. L'évènement ayant son importance, on ne peut pas choisir n'importe quoi! Surtout avec la Miss!

Finalement, aux vues des prix des robes de marques et qui ne correspondaient pas forcément à nos attentes, j'ai décidé de me lancer pour faire une robe pour Demoiselle cachuète et sa cousine (sa cadette de 3 semaines) qui ont toutes les 2 le même Parrain...

Il a déjà fallu trouver le tissu, car rien de ce que j'avais en stock ne pouvait convenir. Bien sûr, j'avais une idée de ce que je voulais, déjà, du lin et plutôt écru. Mais tout cela est trop facile (quoi que avec le peu de choix ici pas sûre de trouver!). Pour corser le tout j'aimerai un lin irisé, avec des reflets dorés ou quelque chose dans ce goût là. Ouai, ouai, ouai, c'est bien d'avoir des idées, mais il faut avoir les moyens de les réaliser...

Mais je suis têtue et je suis donc allée dans le petit magasin du coin, hors de prix mais avec tellement de choses magnifiques! Et bien sûr j'ai trouvé, j'ai craqué sur un lin écru rebrodé de fils de lin et de fils dorés, une splendeur! J'ai mis une photo dans le montage, mais elle ne lui rend pas justice!

Dans ce magasin qui fait aussi de la confection, de robe de mariée entre autres, j'ai rencontré une dame (d'un certain âge, voir même d'un âge certain), la propriétaire... Quel plaisir, quelle joie! Comment exprimer ce que l'on ressent lorsque la personne en face de vous vous dit exactement ce que vous ressentez lorsque vous êtes en train de coudre? Qui encore à plus de 80 ans est capable de parler de son métier avec passion et continue à l'exercer avec tellement de compétance! Cette fée m'a fait visiter son atelier, mieux qu'un château de conte de fée pour moi! Elle m'a montré une robe de mariée qu'elle était en train de créer, une merveille! Elle m'a parlé du métier, du potentiel pour gagner sa vie et surtout de la joie toujours renouvelée quand on crée un vêtement d'exception! Elle m'a demandé de lui montrer le résultat de mon travail et je n'y manquerai pas.

 

En ce qui concerne la robe, j'ai opté pour un modèle ultra simple car le tissu étant très travaillé, il fallait faire soft. Le modèle de base est la robe Alula du livre "Grain de couture" de Grains de Maïs sur la bloggosphère.

J'ai modifié un peu, une simple goutte dans le dos car les deux découvraient trop le dos, pas de pattes décoratives qui ne convenaient pas pour le style de la robe, un col en satin de coton blanc contrastant, pas de biais aux emmanchures (je n'aime pas trop...) mais des parementures et donc obligation d'ouvrir la robe sur l'arrière pour le montage, pas non plus d'ourlet rapporté, mais un ourlet roulotté du plus bel effet sur ce type de robe.

Ensuite, je vous laisse juge, les 2 demoiselles sont ravies. Pour le moment seulement une photo de ma Demoiselle cacahuète, dès que j'ai une photo des 2 j'édite pour la mettre.

 

 mariage